Enseigner à la génération Z

Je dois avouer que, bien que je râle sur les lacunes de mes étudiants, j’aime énormément enseigner à la génération Z.

C’est fou ce que j’ai l’impression d’être à contre-courant en écrivant cela. Je lis régulièrement des articles qui décrivent la génération Z et donnent des clés pour le management des jeunes professionnels. J’ai aussi l’impression que les enseignant.e.s les vouent aux gémonies.

Si l’on en croit Wikipédia, la génération Z concerne les jeunes nés après 1995. Ils ont connu les téléphones portables et internet toute leur vie, mais aussi le terrorisme et le chômage. Souvent appelés digital natives, ils utilisent massivement les outils numériques, même s’ils ont rarement du recul sur ces outils (on parle alors de digital naives). Ils font peu confiance à l’entreprise et montrent un rapport à l’autorité différent de celui des générations précédentes.

Manque de recul, refus de l’autorité (ne parlons pas du manque de travail, qui est à mon avis un autre problème que j’ai déjà abordé par ailleurs) : la moutarde peut vite monter au nez des enseignant.e.s.  Lire la suite de « Enseigner à la génération Z »

Publicités